fbpx

Avez-vous déjà vu des photos d’Avoriaz en hiver ? Des cartes postales avec des quantités de neige incroyables ?  Alors vous savez déjà pourquoi Avoriaz est la destination de tous ceux qui aiment la montagne toute blanche en hiver…

Certes, lorsqu’on aime flâner dans de petits villages typiques, admirer le clocher sur fond de cimes enneigées, et entendre le bruit d’un ruisseau qui serpente au creux de berges enneigées, on peut être dérouté.

Cependant, Avoriaz n’est pas une station ultra bétonnée qui ressemble à une ville dortoir comme il peut y en avoir parfois dans les Alpes : ici, il y a eu un effort d’harmonie ! Des immeubles couverts de boiseries, qu’on appelle ici les tavaillons, des espaces larges pour déambuler à ski ou à pied et surtout… l’absence de voitures, qui assure une sensation de calme et de silence.

AlpAddict vous emmène à Avoriaz
Avoriaz et ses brumes du matin

Avoriaz est une station-concept née d’une vision.

L’histoire d’Avoriaz est passionnante : il faut comprendre qu’au moment où les notables de mairies alpines se demandaient comment développer le tourisme et pérenniser les emplois et les ressources pour leurs communes, quelqu’un a eu l’idée de construire une station de ski sur un plateau d’alpage très enneigé, mais aussi très ensoleillé et très bien exposé. La vision d’un homme fut le début de l’aventure.

Mais alors, pourquoi Avoriaz, en hiver, est une station unique ?

Un enneigement garanti!

Pour skier, il faut de la neige ! Et bien sûr l’enneigement doit être garanti tout au long de la saison. Avoriaz est une des stations le plus enneigées de France. La station est perchée à une altitude de 1800m, ce qui en fait de loin la station la plus élevée de Haute-Savoie, ce qui lui garantit des températures suffisamment basses pour que la neige ne soit pas balayée par les redoux qui sévissent dans les creux des vallées.

De plus, Avoriaz se situe dans un massif préalpin, le Chablais, au pied d’un des plus hauts sommets de cette région. Du coup, les perturbations amenant les précipitations neigeuses arrivent sur la station sans avoir rencontré d’autres grands massifs qui auraient pu vider les nuages de la neige qu’ils transportaient.

Voilà pourquoi il n’est pas rare d’avoir plus de deux mètres de neige au sol au cœur de la saison hivernale, comme dans les photos que vous pouvez découvrir. D’ailleurs il est amusant de voir que pour accéder au front de neige, ici on creuse la neige pour déblayer les terrasses des bars et des restaurants ! Lorsque vous prenez un verre au soleil en regardant les montagnes, vous êtes en fait à l’abri entouré de profonds murs de neige…Idéal pour ne pas avoir froid !

Une petite pause en terrasse à Avoriaz avec AlpAddict?
Les terrasses ensoleillées d’Avoriaz

Une station silencieuse, car sans voitures

Avoriaz, en hiver, tout est calme. Les seuls bruits que l’on entend sont les bruits des dameuses, des petites chenilles qui transportent des personnes ou du matériel et les clochettes des calèches qui transportent les visiteurs, surtout des enfants ébahis par ce mode de déplacement désuet.

Lorsque vous arrivez, vous êtes obligé de laisser votre voiture au parking, à l’entrée de la station. Il y en a un souterrain, qu’il vaut mieux réserver à l’avance, et un extérieur un peu avant l’entrée de la station. Pour celui en extérieur il vaut mieux avoir dans le coffre une pelle qui vous servira à sortir la voiture des congères s’il neige pendant votre séjour et un balai pour libérer le pare-brise et le toit !

Une fois à l’accueil de la station, les petites chenilles viendront vous déposer au pied de votre immeuble, en vous donnant l’impression de partir pour une mission dans une base polaire.

Ensuite, oubliez la circulation, les odeurs de carburant, les problèmes d’accès, le pare choc contre pare choc et savourez le silence ! Surtout le soir à la fermeture des pistes, lorsque la station s’endort.

Des transports silencieux à Avoriaz
Des calèches traversent la station d’Avoriaz. Une station sans voiture.

Les paysages

Avoriaz se situe sur un plateau, surplombant des falaises au-dessus de la vallée des Ardoisières.

Oui, oui, on en tirait de l’ardoise pour recouvrir les toits, et probablement les tableaux noirs des écoles voisines !

L’exposition vers le ouest et le sud permet de bénéficier de la lumière très longtemps dans la journée, jusqu’au coucher de soleil, ce qui n’est pas possible lorsque vous êtes au fond d’une vallée et que le soleil passe de l’autre côté des crêtes. Beaucoup de skieurs attendent d’ailleurs que le soleil termine sa course à l’horizon avant de regagner leurs logements. Le meilleur spot est la crête entre la vallée des Lindarets et le plateau d’Avoriaz, juste au-dessus de la station.

La vue sur la petite vallée des Ardoisières qui débouche dans le creux où se niche Morzine est sublime par tous les temps. Que ce soit lorsque le brouillard se déchire et laisse entrevoir quelques chalets, un bout de route…, mais encore la nuit lorsque la vallée s’éclaire de mille feux, un peu comme une image prise du satellite, ou lorsqu’il fait plein soleil et que la blancheur continue semble tachetée des masses sombres de petites forêts de sapins. En face d’Avoriaz on admire le roc d’Enfer dont la silhouette dessine une ombre bleutée lors des couchers de soleil.

En regardant vers la Suisse, sur la gauche lorsque l’on se détourne du panorama sur le vallon des Ardoisières , on aperçoit les Dents du Midi, qui ressemblent en effet à une rangée de dents. On dirait qu’elles sont juste derrière la ligne de crête, mais en fait pas du tout: il y a encore suffisamment d’espace pour parcourir à ski plusieurs kilomètres et se faire plaisir en territoire helvétique avant d’arriver à leurs pieds.

La vallée des Ardoisières vue depuis Avoriaz.
La vallée des Ardoisières

Avoriaz, en hiver, une valeur sûre !

Que l’on soit skieur ou simple amateur d’ambiance hivernale, Avoriaz en hiver est une destination parfaite : de la neige en quantité dont vous pourrez profiter en toute tranquillité sans avoir à passer entre les voitures, traverser des routes et risquer de glisser sur des plaques de verglas, et un panorama époustouflant devant lequel vous ne pourrez que vous émerveiller.

Pour certains, les immeubles d’Avoriaz sont trop hauts, pour d’autres il y a trop de monde mais je vous l’assure, les immeubles sont derrière vous quand vous regardez le paysage, et tout est recouvert de tellement de neige que vous ne voyez plus que le paysage de montagne dont vous avez toujours rêvé!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les Alpes Françaises

Cette destination vous tente? AlpAddict organise votre voyage! Découvrez les prestations d’AlpAddict en cliquant ici!

Si vous avez aimé cet article partagez-le !