fbpx

La Val Müstair se trouve en Suisse, dans le canton des Grisons. Cependant il est plus facile de l’atteindre en venant de l’Italie, par la vallée du Haut Adige, en Vinschgautal (Val Venosta) que par le reste de la Suisse.

En effet elle est coupée de l’Engadine et donc du reste du pays par un col, le Ofenpass à 2150m d’altitude, alors qu’elle est le prolongement naturel de la Val Venosta au niveau de Malles/Mals.

Cet isolement explique probablement en grande partie pourquoi en Val Müstair on ne se sent ni en Suisse, ni dans le Tyrol voisin, ni en Italie, mais dans une région vraiment à part ! Ceci ne vaut que pour les touristes… les locaux, eux sont fiers d’être Suisses, et du Canton des Grisons ! L’Histoire, qui a fait de ce canton un ennemi juré des Autrichiens (et donc des Tyroliens voisins, du sud ou du nord, confondus!) joue certainement un rôle dans cette fierté.

Tout en étant à la montagne, dans une région à la nature préservée, chaque recoin de la vallée offre une occasion de découvrir un peu d’art et d’histoire, ce qui est remarquable à cette altitude et dans une région aussi reculée.

AlpAddict.com vous propose de découvrir la vallée en ralliant les principaux points d’intérêt.

Val Müstair : la vallée du monastère.

En balade culturelle dans le Val Müstair
Le monastère carolingien de Saint Jean Baptiste à Müstair

Müstair, le Monastère en langue romanche…

Bainvignü !

Partout vous serez accueilli au son de ce mot de bienvenue (ça ressemble au Français d’ailleurs, si vous le lisez vite). Oui, ici, comme dans le canton des Grisons en général, il y a plusieurs langues officielles. L’allemand est la langue officielle la plus répandue, mais dans cette vallée, le romanche est encore largement parlé et utilisé dans l’affichage public.

Bien que ce soit une des langues du canton des Grisons, on voit rarement des affiches ou des indications en romanche dans le canton, à l’exception de la Val Müstair et de la toute voisine Engadine.

Pour en revenir au mot Müstair, il est la forme romanche du mot « monastère » et a donné son nom à la vallée. En effet dans le village homonyme se trouve une œuvre d’art unique en son genre, le couvent bénédictin de Saint Jean-Baptiste, inscrit au Patrimoine Mondial par l’Unesco.

Avec AlpAddict en balade culturelle dans le Val Müstair
Clocher de l’abbaye de Saint Jean-Baptiste à Müstair

Construit il y a 1200 ans sous la tutelle de l’évêque de Coire (capitale des Grisons), il fut transformé en monastère impérial lorsque Charlemagne devint empereur et que le trajet par le col de Resia (démarcation actuelle entre l’Italie et l’Autriche) le long de l’ancienne voie romaine devint un passage obligé pour les troupes impériales sur le chemin de Rome. La tradition dit que c’est Charlemagne lui-même qui ordonna son agrandissement selon de nouveaux plans.

Lors des restaurations successives de l’abbaye, on a retrouvé et rendu à la lumière les fresques anciennes de plus de 900 ans, des œuvres d’artisans de la période carolingienne !

Elles représentent des chapitres du catéchisme enseigné à cette période, les monastères étant avant tout des lieux d’éducation à cette époque du Moyen Âge.

Les peintures murales des maisons de la Val Müstair

En balade culturelle dans le Val Müstair
Décoration de la façade d’un taverne à Santa Maria in Val Müstair

Le chef-lieu de la vallée, Santa Maria in Val Müstair, mérite une balade à la découverte des fresques et peintures murales qui ornent les façades de ses maisons.

A Müstair, village catholique du fait de la présence du monastère, on peut voir des saints dans les fresques qui ornent les façades des maisons, alors que dans les autres villages, protestants, ce sont plutôt des ornements sous la forme de dictons.

Dans tous les cas, ces fresques et dessins sont l’occasion pour une promenade le nez en l’air !

Tschierv, la Biosphère !

AlpAddict à ski dans le Val Müstair
Paysage du haut Val Müstair

Dans un village qui s’appelle Tschierv, c’est-à-dire le « cerf » en romanche, on ne pouvait que s’intéresser à la vie de la faune sauvage locale ! Et en effet, c’est ici que se trouve le siège de la Biosphère du Val Müstair.

Aux confins du Parc National Suisse qui recouvre une grande partie des montagnes de l’Engadine voisine, la Biosphère est un parc régional dans lequel les agriculteurs ont décidé de cultiver en mode Bio uniquement (cela représente 80% de la production locale aujourd’hui).

Les artisans ont conservé leur savoir faire des temps anciens et les aspects culturels liés à l’histoire de la Vallée et au rayonnement de son abbaye sont mis en valeur au même titre que le développement des activités touristiques d’hiver ou d’été.

Ici, tout est question d’équilibre entre écologie et économie de façon à assurer à long terme la subsistance de la population locale.

Et le tourisme sportif en Val Müstair ?

Au cœur des montagnes, le Val Müstair n’échappe fort heureusement pas aux quatre activités majeures, et Tschierv en est le centre névralgique :

  • Le ski alpin : dans une petite vallée latérale sur la route de l’Ofenpass après Tschierv, la station de Minschuns offre 25 kilomètres de pistes entre 1700m et 2700m d’altitude.
  • Le ski de fond : 30km de tracés permettent de sillonner la vallée entre Valchava et Tschierv.
  • La randonnée, en raquettes en hiver, sur les montagnes avoisinantes, et à l’intérieur du Parc National Suisse autour de l’Ofenpass
  • Le vélo : VTT en été dans le Val Mora, ou cyclisme sur route avec la montée du col de l’Umbrail et pourquoi pas le Stelvio ?

Le Val Müstair est une région à part. Elle répond à un besoin de silence, de recueillement, d’émerveillement devant les beautés naturelles, mais aussi devant celles produites par les Hommes.

Elle permet de concilier une approche écoresponsable du tourisme sans se priver des plaisirs du sport et de la découverte de la montagne.

Le Val Müstair est bien en Suisse, mais à seulement quelques kilomètres d’autres pays : finalement, une région à la culture et à l’ouverture très Européennes.


Vous voulez découvrir ce qu’il ne faut pas rater dans les Alpes Suisses? Téléchargez gratuitement le guide « A la découverte des Alpes » !

Vous voulez organiser votre prochain voyage dans les Alpes Suisses? Contactez AlpAddict en suivant ce lien.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

Les Alpes Suisses

Que faire en hiver à Nauders au Tyrol ?

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !