fbpx

Arriver en hiver à Livigno, dans le nord de la Lombardie, en Italie, se mérite.

Il faudra conduire sur des routes de montagne, franchir des cols en altitude, braver la neige et le gel, et peut-être même monter des chaînes !

Oui, Livigno, en hiver, c’est l’enfer blanc quand il fait mauvais, et le paradis blanc quand il fait beau. En Italie, on surnomme cette vallée la petite Sibérie d’Italie !

En hiver la station est accessible en traversant deux cols de haute montagne. Après avoir remonté depuis le nord du Lac de Côme la totalité de la Valtellina, il faudra attaquer le Passo del Foscagno à 2300m d’altitude d’abord et la Passo d’Eira à 2200m d’altitude ensuite !

C’est par là qu’on a l’habitude d’arriver à Livigno, en voiture, en taxi ou en car !

L’autre accès naturel depuis l’Italie par la Suisse serait le col nommé la Forcola di Livigno, également à 2300m d’alitude, mais il est fermé pendant la saison d’hiver.

Une dernière possibilité est d’arriver par le tunnel du Gallo : par l’Engadine (via Saint Moritz ou Davos) ou depuis l’Italie en remontant la vallée de l’Adige depuis Vérone et la Val Venosta (Vinschgautal), en traversant le Val Müstair à l’entrée en Suisse, ensuite en montant au sommet de l’Ofenpass à 2200m d’altitude et en redescendant dans la forêt jusqu’à l’entrée de ce même tunnel. Autant dire que ce n’est pas plus simple !

Mais si AlpAddict.com vous conseille de passer des vacances d’hiver à Livigno, c’est qu’il y a plusieurs bonnes raisons.

Livigno, en hiver, c’est un enneigement garanti !

AlpAddict à Livigno
Le torrent qui coule au fond de la vallée de Livigno

A 1800m d’altitude la vallée de Livigno, isolée de toute influence du Sud, et pourtant très ensoleillée, bénéficie d’un climat unique en Italie, et que l’on retrouve uniquement dans l’Engadine (Saint Moritz) toute proche. Les massifs alpins protègent par leur élévation cette partie des Alpes centrales aussi bien des courants perturbés d’ouest, que des remontées d’air doux du Sud. L’air froid stagne en altitude, le ciel est clair, l’humidité est faible. Résultat, lorsqu’il neige, il en tombe une grande quantité, et il n’y a pratiquement pas de dégel de tout l’hiver. De fin novembre à fin avril, tout est blanc.

En général on peut compter sur un mètre de neige au fond de la vallée, dans le village pendant la saison.

Mais attention aux doigts ! Ici le froid est mordant, souvent on flirte avec les -20 degrés, et au petit matin les -10 degrés sont la norme.

Le 10 décembre 1967 le record de froid en Italie, dans un lieu habité a été battu à Livigno, avec -34 degrés.

Livigno en hiver, c’est beau et authentique !

Architecture traditionnelle à Livigno
Authenticité à Livigno

Dessinez une route au fond de la vallée, à proximité d’un torrent. Construisez de part et d’autre des chalets en pierre et en bois, tout le long de la route. Avec le temps rajoutez une seconde rangée là où la concentration de commerces a créé une sorte de centre du village. Placez de grands parkings, à l’écart du village pour que les véhicules ne soient pas trop nombreux à traverser le village. Voilà, vous avez devant vos yeux Livigno.

Un village tout en longueur sur sept kilomètres qui serpente au fond d’une vallée. Une ligne sombre dans un univers blanc. Un concept précis, esthétique, respectueux de la vallée.

Les maisons n’ont rien de moderne. La plupart d’entre elles sont authentiques. Construites il y a très longtemps, lorsque l’or blanc n’existait pas, et la neige n’était que contrainte pour des paysans d’altitude. Aujourd’hui, les paysans sont toujours là, et côtoient les touristes qui viennent séjourner dans leurs anciennes maisons ou dans de plus récentes et luxueuses qui ont conservé le style de la vallée.

La tradition ne tient pas seulement à l’architecture, mais aussi à la gastronomie.

La cuisine locale de la haute Valtellina rappelle les conditions spartiates des habitants de cette vallée :

  • Pizzoccheri , des tagliatelles en farine de sarrasin et froment, assaisonnées au beurre, aux fromages locaux, au choux et aux pommes de terre. Rien de plus simple, nourrissant et exquis au palais.
  • Sciatt : petites fritures au fromage, pommes de terres et haricots verts, avec un peu de grappa et de levure.
  • Taroz : ça ressemble à une omelette mais il n’y a pas d’œufs, le liant étant le fromage, et ils sont fourrés de pommes de terre et haricots verts.
  • Polenta au cerf
  • Etc…

Une cuisine simple mais très goûteuse!

Livigno, une terre de ski

Skier à Livigno avec AlpAddict
Les pistes de ski alpin de Livigno

115 km de pistes entre 1800m et 2800m d’altitude attendent les skieurs de tous les niveaux. Les deux domaines de Livigno sont chacun d’un côté de la vallée, ainsi on pourra toujours profiter du soleil dans la journée.

Funpark pour les skieurs les plus acrobatiques et ski hors piste sont les spécialités du coin. Il y a du fun dans l’air à Livigno.

Malgré l’étirement du village sur sept kilomètres, il y a plusieurs points d’entrée aux deux versants du domaine skiable ce qui permet à tout le monde d’avoir une remontée pas trop loin de son lieu d’hébergement. Les navettes régulières entre les sites permettent également de se déplacer sur les différentes zones de départ des remontées mécaniques.

Ski de fond à Livigno
Les anneaux de ski de fond à Livigno

Une longue vallée au fond assez plat, parcouru par un torrent qui serpente au milieu de la neige, est un bonheur pour les adeptes du ski de fond.

Très tôt dans l’année, dès le mois d’octobre, grâce au snowfarming (une technique qui permet de conserver la neige de l’hiver précédent pour préparer les pistes de l’hiver suivant), les équipes de Livigno préparent le terrain d’entraînement des athlètes professionnels qui viennent ici préparer la saison nordique. Ensuite à l’ouverture de la saison début décembre, les skieurs de fond prennent possession des 35 km de pistes et peuvent aussi s’initier au biathlon.

Pourquoi passer des vacances d’hiver à Livigno ?

Shopping à Livigno avec AlpAddict
La rue commerçante de Livigno
  1. L’enneigement et le plaisir de vivre un moment de sa vie dans la neige et le froid (mais au soleil, la plupart du temps !)
  2. Le village et ses traditions : se balader dans les petites rues du centre ville au milieu des chalets dont les toits croulent sous la neige, et profiter de la gastronomie locale, simple mais raffinée, accompagnée d’un bon vin de la Valtelline toute proche.
  3. Le sport : air pur, belles pistes de ski alpin, beaux tracés de ski de fond !


Vous voulez découvrir ce qu’il ne faut pas rater dans les Alpes Italiennes? Téléchargez gratuitement le guide « A la découverte des Alpes » !

Vous voulez organiser votre prochain voyage dans les Alpes Italiennes? Contactez AlpAddict en suivant ce lien.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

Les lacs du Nord de l’Italie

Les Alpes du Piémont, du Val d’Aoste et de la Lombardie

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !