fbpx

Skier en Suisse ? C’est loin ? Plus loin que les Alpes Françaises ? Pas forcément.

Vous pourrez découvrir de nouveaux domaines skiables et une autre culture de la montagne dans un pays, la Suisse, qui vous attend les bras ouverts.

Les domaines du Vaud et du Valais, au sud est du Lac Léman sont accessibles de partout en France, mais lorsqu’on habite la moitié Nord de la France, la porte d’entrée pour la Suisse c’est Bâle.

On y accède facilement depuis les régions du Nord de la France et de l’Est, mais également depuis le reste de la moitié nord.

C’est donc tout naturellement les stations du nord de la Suisse (le nord des Alpes, comme ils disent) que vous allez découvrir dans cet article.

Il y a trois grandes régions accessibles depuis Bâle, porte d’entrée de la Suisse.

L’Oberland Bernois, via Berne, la Suisse Centrale au sud de Lucerne, via Zürich, et le nord des Grisons à l’Est de la Suisse.

Lorsque vous arrivez de Lille et de sa région c’est la même durée de trajet que pour aller dans les Alpes du Nord. Depuis l’Est et l’Alsace c’est même encore plus court !

Pour les voyageurs qui viennent de la Région Parisienne, les stations de l’Oberland Bernois sont à peine plus loin que les stations de Savoie.

Sans compter, qu’en Suisse, le train permet d’accéder directement à plusieurs de ces villages-station!

Skier en Oberland Bernois

AlpAddict vous propose l'Oberland Bernois à Adelboden
Adelboden

En descendant vers le Sud depuis Bâle et Berne, on atteint les rives du Lac de Thoune (Thun en Allemand) et enfin Interlaken, porte d’entrée de nombreuses vallées, toutes plus belles les unes que les autres avec des villages qui ont gardé le charme de la construction traditionnelle en chalets et qui ont intégré le ski à une activité pérenne sur les quatre saisons.

Ici, pas d’usines à ski, mais des paysages de montagne authentique.

La plus proche des stations est Adelboden. Nichée à 1300 mètres dans une large vallée, ce village jouit d’un très bon ensoleillement et d’un excellent enneigement. 200km de pistes qui montent jusqu’à 2400m d’altitude vous attendent. Tous les niveaux de skieurs trouveront du plaisir à glisser sur un grand domaine réparti en trois zones, dont une permet une liaison avec Lenk dans la vallée voisine.

Panorama sur l'Eiger avec AlpAddict
Mürren, en version hivernale, dominé par l’Eiger.

Si vous ne voulez plus entendre le bruit des voitures et bénéficier d’un des plus beaux paysages des Alpes, les rendez-vous est à Mürren. Un balcon à 1650m devant le massif montagneux de l’Eiger et de la Jungfrau (sans oublier le Monch) qui culmine à plus de 4000m d’altitude. On skie en silence sur les pistes qui descendent du Schilthorn, à 3000m d’altitude. Spectaculaire.

A la découverte de l'Eiger avec AlpAddict
Grindelwald, au soleil, au pied du Wetterhorn.

Si vous souhaitez rejoindre votre station de ski en train, c’est au pied de l’Eiger que vous pourrez le faire dans les villages de Wengen (1200m) et Grindelwald (1000m). Des pistes ensoleillées et immaculées, des villages de toute beauté, et encore une fois les paysages magnifiques de l’Oberland Bernois en toile de fond.

C’est assurément la plus belle région alpine en Suisse et ces vallées vous accueilleront avec leurs multitudes d’hôtels et de solutions locatives, tant la tradition touristique alpine autour des sports de montagne est ancrée ici… et pourquoi ne pas y revenir en été pour admirer les glaciers ?

Skier en Suisse centrale, au sud du Lac des Quatre Cantons

Engelberg, une jolie station découverte par AlpAddict
Jour de neige à Engelberg

Le Lac des Quatre Cantons, en Suisse centrale, est une merveille en soi. En hiver, lorsque ses rives sont enneigées on a l’impression d’être au bord d’un fjord. Lucerne, jolie ville médiévale à moins d’une heure de Zurich est le lieu de passage obligatoire si on veut aller skier à Engelberg.

Engelberg est une ville de montagne avant tout. On peut prendre le train pour arriver à cette bourgade qui repose au fond d’une vallée à 1000m d’altitude, entourée de sommets qui tutoient, voire dépassent les 3000m d’altitude. C’est d’ailleurs sur les pentes de l’un d’entre eux, le Titlis (3200m) que s’est développé une partie du domaine skiable de cette station de ski très sportive.

En tout, vous pourrez dévaler sur plus de deux mille mètres de dénivelé, le long de 80km de pistes parfaitement enneigées. C’est en effet une des stations les plus enneigées de Suisse centrale.

En Suisse centrale avec AlpAddict
Andermatt, un village très enneigé

Mais, pour vous qui êtes habitués aux grands domaines français, et qui voulez pratiquer du ski toute la journée dans la poudreuse, alors il y a Andermatt.

Andermatt est un village facile d’accès (il y a évidemment une gare !) tout en étant isolé au bout d’une vallée. En effet c’est l’axe routier du Gothard qu’il faudra emprunter pour arriver à Andermatt, ce qui rend cette station très accessible depuis toute la Suisse. Il vous faudra seulement 1h30 de route depuis Zürich, et 2h30 depuis Bâle pour atteindre Andermatt et ses 180 km d’un domaine partagé sur plusieurs vallées avec Disentis et Sedrun.

Ici c’est le règne du grand ski, de la poudreuse, du freeride !

Andermatt est à 8h de Lille, 3h30 de Strasbourg, et 7h de Paris ! On l’atteint aussi facilement que les Alpes françaises.

Skier dans l’Est de la Suisse

Davos sous la neige
Davos, sur le même domaine skiable que Klosters.

La Suisse est un pays très bien pourvu en autoroutes, et en chemins de fers, et de profondes vallées permettent de rouler facilement sur du plat jusqu’au plus près des montagnes.

C’est pour cela que l’Est de la Suisse et le Canton des Grisons sont aussi très accessibles malgré l’éloignement sur une carte géographique.

Depuis Bâle, il faut seulement 2h30 d’une route facile pour atteindre Klosters, tout à l’Est, à 1000m d’altitude et ses multiples domaines skiables dont un est partagé avec la très huppée Davos et son domaine de près de 250 km de pistes !

Petit village charmant, Klosters dissémine ses grands chalets sur les pentes ensoleillées qui bordent le torrent qui coule au fond de la vallée. Mais en plein centre du village, un téléphérique vous conduira sur les sommets avoisinants, pour des journées de ski inoubliables.

Si vous ne souhaitez pas vous enfoncer autant dans les montagnes, et profiter des stations autour de Coire, capitale des Grisons, comme Arosa, ou Lenzerheide-Valbella, reliées entre elles, vous pouvez vous arrêter à Bad Ragaz, au bord du Rhin, pas loin de Zürich et du Liechtenstein, à seulement 500m d’altitude, à 2h d’autoroute depuis la frontière française.

En Suisse Orientale avec AlpAddict
Le panorama depuis le sommet du Pizol, station de ski de Bad Ragaz

Certes, à Bad Ragaz, qui est avant tout une station thermale, vous ne reviendrez pas skis aux pieds, et probablement les nuages bas vous donneront l’impression d’un paysage morose en hiver, mais un téléphérique à la sortie de la ville vous conduira au domaine skiable très ensoleillé du Pizol, situé entre 1600m et 2000m d’altitude, et qui pourra vous ravir avec ses 40km de pistes très panoramiques. Et dans ce cas pourquoi ne pas profiter en fin d’après-midi d’une séance bien être dans les établissements thermaux Tamina Therme?

Le Nord des Alpes Suisses reste très accessible depuis la moitié nord de la France grâce à une réseau routier et ferroviaire à la fois dense et capillaire. Les paysages sont magnifiques, le dépaysement garanti par la langue (ici la langue principale est l’allemand) et une architecture préservée et traditionnelle. Le ski est d’excellente qualité, et cette destination fera de votre séjour une expérience mémorable par la variété des paysages et des activité

Vous voulez découvrir ce qu’il ne faut pas rater dans les Alpes Suisses? Téléchargez gratuitement le guide « A la découverte des Alpes » !

Vous voulez organiser votre prochain voyage dans les Alpes Suisses? Contactez AlpAddict en suivant ce lien.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

La Suisse entre Lacs et Montagnes

Skier en Suisse lorsqu’on habite dans le Sud de la France

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !