fbpx

AlpAddict

Spécialiste des Alpes, entre lacs et montagnes

La Vallée de la Maurienne

Maurienne et Haute Maurienne !

La Maurienne et ses trésors bien cachés

Dès l’entrée dans la vallée de la Maurienne, par le train ou la route, vous ressentez combien vous êtes petit dans ce monde de montagnes. Des pentes abruptes, parfois nues, parfois boisées vous entourent et emmènent votre regard vers le ciel tout là-haut par-dessus les cimes qui vous écrasent.

Ici en Maurienne, contrairement à la Tarentaise et ses stations d’altitude, presque tout se passe au fond de la vallée, là où coule l’Arc. Et remonter cette vallée, c’est refaire en sens inverse le cours de son histoire économique.

En aval, au tout début de la vallée on retrouve quelques usines – pas très jolies – des centrales électriques qui profitent des forts dénivelés des cours d’eau, et on peut avoir des doutes sur la pertinence de passer des vacances dans le coin.

Si Saint Jean de Maurienne ou Saint Michel de Maurienne restent encore des villages marqués par l’industrialisation locale et les grands chantiers comme celui du tunnel ferroviaire Lyon-Turin, c’est dans les vallées latérales et les plateaux qui les surmontent que vous irez passer vos vacances. Et là-haut, c’est un autre monde. Valloire, après le fort du télégraphe qui domine la Maurienne, sur la route du col du Galibier en direction du Briançonnais ou de l’Oisans, est un joli village plein de charme et très authentique dans une jolie vallée verdoyante. C’est presque inattendu quand on vient du plancher des vaches, mais si, il s’agit bel et bien d’une station-village typiquement savoyarde. Son domaine skiable est relié à celui de Valmeinier et en fait un bel espace de divertissement. Sur les hauteurs de Saint Jean de Maurienne, se dressent à la fois les stations modernes du Domaine skiable des Sybelles (La Toussuire et Le Corbier), quatrième domaine skiable français par ses dimensions, ainsi que les stations village de la vallée d’Arves comme Saint Sorlin d’Arves, village hors du temps, très prisé des amateurs de paysages alpins. Ici la Nature est âpre, il faut le reconnaître, et ceci s’est transposé aussi dans le bâti des villages, parfois austères. En revanche, il faut reconnaître que cette petite vallée suspendue sur la route du col de la Croix de Fer n’a pas été abîmée par certaines horreurs architecturales des année ’70 que l’on peut voir ailleurs. C’est un point positif.

Après Modane, la Haute Maurienne

En continuant notre voyage le long de l’Arc, fleuve qui mouille la Maurienne, l’étape suivante nous fait franchir le verrou de Modane. Ville étape, ville frontière, à l’embouchure du Tunnel du Fréjus qui mène dans le Piémont, en Italie, Modane est entourée de forts à visiter et de deux petites stations familiales perdues dans les forêts : Valfréjus et La Norma.

Après Modane, c’est la Haute Maurienne qui commence. Dans l’ordre, Aussois, Val Cenis, Bessans et Bonneval sur Arc sont les villages qui composent son offre touristique.

Les domaines skiables d’Aussois, très ensoleillé, celui de Val Cenis, en surplomb sur le passage du col du Montcenis sont les plus grands. Ensuite, Bessans et Bonneval sur arc ravissent les amateurs de ski de fond avec des boucles bien tracées le long du torrent et dans les forêts dans des cadres très protégés.

Qui n’a jamais vu une photo de Bonneval sur Arc et de son église écrasée sous le poids de la neige ? Et celle de l’Ecot ? Tant mieux si vous ne les avez pas vues, comme ça la surprise sera totale, là-haut, tout au bout de la vallée.

Entre Vanoise et Italie, la Haute Maurienne est une région préservée

Tout comme en Haute Tarentaise qui se trouve de l’autre côté du col de l’Iseran, ici en Haute Maurienne, l’automne est magnifique ! Des mélèzes roux, des pluies d’aiguilles de pins dorées qui flamboient au soleil. La randonnée devient féérique, juste avant les premières neiges.

La Haute Maurienne est restée très authentique : rien que de la nature, du sauvage, du traditionnel.

Un climat sec – car protégé par les cimes de la Vanoise– un ciel bleu et une nature infinie vous attendent pour des vacances alpines très authentiques. Une véritable expérience de l’habitat alpin, de l’élevage alpin et tout l’écosystème alpin qui a été préservé des folies du tourisme de masse.

En Maurienne, il y en a pour tous les goûts, pour les skieurs, comme pour les cyclistes -ils adorent les hauts cols qui entourent la vallée- pour les randonneurs, et aussi pour les flâneurs.

Alors, plus de doutes. La Maurienne est une terre de vacances !

 

Découvrez cette région en vous inspirant des articles suivants, tirés du blog de AlpAddict!

 

La Haute Maurienne en hiver

La Haute Maurienne en hiver

La Haute Maurienne, vallée sauvage et encore préservée attire les voyageurs en quête d’authenticité. AlpAddict vous fait découvrir ses villages.

Les Alpes Françaises

Les Alpes Françaises

Les Alpes Françaises par leur diversité de paysages et de climats vous permettront de concevoir le séjour qu’il vous faut. AlpAddict vous guidera dans vos choix.

Découverte de la Maurienne en vidéo

Les meilleures webcams en Maurienne

(cliquez sur le nom du village)

  • Valloire : une magnifique vue sur le village de Valloire
  • La Toussuire: les aiguilles d’Arves et les montagnes de la Maurienne
  • La Norma: La vue du haut des Pistes de La Norma. On voit une partie de la vallée de la Maurienne  et surtout Modane, en contre-bas.
  • Lac du Mont Cenis: depuis le haut du domaine de Val Cenis, une vue plongeante sur le Lac du Mont Cenis et la route pour l’Italie.
  • Bessans: une webcam qui domine la vallée de Bessans et permet de découvrir les paysages austères de la Haute Maurienne
Activités Découverte Alpes

Les activités à ne pas rater en Maurienne

  • Le village ravissant de Bonneval sur Arc
  • La randonnée entre Bonneval sur Arc et l’Ecot
  • Découvrir les diables de Bessans
  • Monter au col du Montcenis jusqu’au lac. Est-ce par là que passa Hannibal avec ses éléphants? Nul n’est moins sûr.
  • Emprunter le tunnel du Fréjus pour profiter de la gastronomie italienne à Bardonecchia.
  • Une pause culturelle à Turin
  • La découverte des grands paysages d’altitude avec le téléphérique au départ d’Orelle (et du ski sur le domaine de Val Thorens, en hiver).
  • Découvrir Valloire avant de grimper au col du Galibier.
  • Retrouver de l’authenticité dans les villages de la vallée des Arves (Saint Sorlin, etc…)
  • Skier sur le quatrième plus grand domaine de ski en France: les Sybelles.

Rechercher un hébergement

Choisissez le pays et la région de vos vacances!

AlpAddict destination alpes